Tutoriel de site dynamique - Classes d'abstraction


précédentsommaire

V. Conclusion

V-A. Épilogue

Voici ce à quoi nous sommes parvenus :
  • Nous utilisons une base de données sans pour autant utiliser aucune fonction spécifique à un SGBD ;
  • Notre base de données ne contient que des informations élémentaires qu'il serait futile de chercher à segmenter davantage ;
  • Nous envoyons les informations de la base de données à un moteur de templates qui se charge de tout l'affichage à l'aide de gabarits ;
  • Nous avons des scripts PHP dont le code n'est pas parasité par des incises en HTML ;
  • Nous avons des gabarits écrits en HTML pur, que nous pourrions aisément donner à un graphiste ;
  • Nos gabarits ne contiennent ni information ni même texte : ils ne contiennent que la structure du document HTML final et permettent uniquement de savoir où sont positionnés les éléments ;
  • Nous avons une feuille de style CSS pour gérer la présentation (par opposition à "structure") des informations dans notre page Web ;
  • Simplement en modifiant quelques petites constantes, nous avons la possibilité de changer le SGBD, le gabarit, le style et la langue de notre site !


Je souhaite attirer votre attention sur un élément supplémentaire qui me tient à coeur : l'organisation du code.
Lorsque l'on utilise ce genre de classes d'abstraction, il est généralement intéressant d'y réfléchir afin de ne pas s'y perdre.

Personnellement, je vous recommande cette structure pour chacun de vos scripts :
  • Inclure un script common.php qui s'occupe d'inclure tous les scripts nécessaires (configuration, classes, fonctions), d'instancier les classes comme PDO et Template, de déterminer la langue par défaut (en incluant le fichier correspondant) et d'effectuer les éventuelles modifications de la base de données (tous types de requêtes sauf SELECT) ;
  • Inclure un script header.php couplé à un gabarit header.tpl pour avoir un affichage d'en tête identique sur toutes vos pages sans à avoir à répéter le code ;
  • Le code de votre script actuel ;
  • Inclure un script footer.php couplé à un gabarit footer.tpl pour avoir un affichage de pied de page identique sur toutes vos pages sans à avoir à répéter le code.


À titre de démonstration, voici une version plus ou moins finale du projet de site ci-dessus : [ FTP ] ou [ HTTP ]. Il ne vous reste plus qu'à gérer tout cela à l'aide de sessions et vous aurez un site totalement dynamique !

V-B. Liens


précédentsommaire

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2006 Guillaume Rossolini. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.