Initiation aux expressions régulières en PHP

Image non disponible


précédentsommairesuivant

I. Introduction

I-A. Remerciements

Je tiens à remercier mathieu et titoumimi pour leurs conseils avisés lors de la rédaction de ce tutoriel.

I-B. Problématique

Les expressions régulières que nous allons utiliser (car il en existe plusieurs sortes) sont héritées du langage Perl. Elles sont appelées PCRE pour Perl-Compatible Regular Expressions bien que, comme le souligne le manuel PHP, cette dénomination soit un abus de langage.
Nous n'utiliserons pas la syntaxe héritée de POSIX, bien qu'elle soit très similaire, car elle est moins intéressante. En effet, les PCRE reprennent la norme POSIX en l'agrémentant de nouvelles fonctionnalités que nous aborderons ici. De plus, le temps d'exécution des PCRE est souvent plus court que celui des expressions POSIX. Il n'y a vraiment que des avantages à passer de l'un à l'autre !

Les regex (pour simplifier, j'utiliserai ce terme par la suite) sont un moyen de parcourir avec précision le contenu d'une chaîne de caractères.

Les PCRE sont composées (le code couleur sera repris tout au long de l'article) :
  • De délimiteurs : //, ##, [], <>, etc. ;
  • Du masque à proprement parler, situé entre les délimiteurs ;
  • De modificateurs, situés après le délimiteur de fin : U, s, i, m, etc.

Tout au long de l'article, je vous donnerai le code PHP permettant de reproduire les exemples.


précédentsommairesuivant

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2006 Guillaume Rossolini. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.