Introduction à la SEO (optimisation de pages Web)


précédentsommaire

III. Liens

III-A. Tutoriels

III-A-1. La réécriture de liens

Pour diverses raisons (optimisation de site, faciliter la mémorisation des liens, cloaking, etc.), il peut être souhaitable de modifier la forme que prennent les liens d'un site Internet, sans pour autant changer toute la structure des pages physiques.

C'est ce que permet la réécriture dynamique de liens, alias URL Rewriting. J'ai mis en place cette technique sur le Forum cinéma RNZ.

Aller au tutoriel d'URL Rewriting (réécriture de liens)

III-A-2. Faire évoluer sa réécriture de liens

Ce tutoriel explique comment il est possible de changer d'URL Rewriting (ou bien simplement le mettre en place) sans perdre le référencement auprès des moteurs de recherche.

Attention, il n'est pas question ici d'expliquer comment changer de méthode de réécriture de liens. Ce tutoriel se contentera de vous sensibiliser aux problèmes posés par un tel changement et vous apportera les solutions qui conviennent.

Aller au tutoriel de modification d'URL Rewriting

III-A-3. Bonnes pratiques de SEO ('white hat techniques')

Le référencement est une sorte de science complexe. Les moteurs de recherche ne donnent pas toutes les précisions sur le fonctionnement de leurs algorithmes, ce qui laisse aux spécialistes du référencement la charge de deviner la plupart des paramètres.

Les techniques approuvées par les moteurs de recherche portent généralement le nom de "white hat" (soit "chapeau blanc", une référence à l'honnêteté du webmestre en question).

Aller au tutoriel de bonnes pratiques de référencement

III-D. Liens externes


précédentsommaire

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Copyright © 2006 Guillaume Rossolini. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.