Comment changer de réécriture de liens ?


précédentsommairesuivant

I. Introduction

I-A. Remerciements

L'équipe Web pour m'avoir relu et conseillé (en particulier Mathieu Lemoine), ainsi que Florian Lapôtre pour m'avoir sensibilisé à tout cela.

I-B. Préambule

Dans un article précédent, j'ai expliqué comment il est possible de mettre en place une technique de réécriture de liens pour un site dynamique, de manière à améliorer le référencement des pages auprès des moteurs de recherche.
Cependant, j'ai également précisé dans la conclusion de cet article que la méthode présentée est incomplète.
En effet, le serveur (le fichier .htaccess) ne tient pas compte des informations que nous ajoutons aux liens, ce qui signifie que nous pouvons tomber dans une situation de duplicate content. Il suffit pour cela qu'un utilisateur poste un lien http://exemple.com/sujet-12,articles.htm et qu'ensuite le titre du sujet lié ("Articles") soit modifié ("Liste des articles de SEO") : les URLs dynamiques seront automatiquement mises à jour (http://exemple.com/sujet-12,liste-des-articles-de-seo.htm) dans l'ensemble du site mais pas ce lien. C'est une situation de duplicate content.

De plus, il arrive que l'on change de technique d'URL Rewriting (bien que cela ne soit pas souhaitable). Dans le cas du Forum Cinéma dont je parle dans l'autre tutoriel, cela a eu lieu plusieurs fois (et pas toujours sans mal)...

L'objectif de ce tutoriel est d'étudier les aspects nécessaires à une redirection sans heurt (particulièrement pour les moteurs de recherche) vers les nouvelles pages. Je vais prendre appui sur mon précédent tutoriel et y greffer la nouvelle solution.

Il est fortement conseillé de s'être familiarisé avec les expressions régulières avant d'entamer la lecture de ce tutoriel.


précédentsommairesuivant

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Copyright © 2006 Guillaume Rossolini. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.