Développement Web : "Zone Grand Débutant"


précédentsommairesuivant

I. Introduction

I-A. Remerciements

Mes plus sincères remerciements vont à toute l'équipe Web/PHP, en particulier aux rédacteurs des tutoriels et des tests dont je parle ici.

I-B. Préambule

Lorsque l'on souhaite créer des pages Web, il y a de très nombreuses manières d'arriver au but. Nous allons voir ici comment utiliser les technologies de manière simple et efficace.

Il s'agit ici d'un cours pour débutants. Nous n'aborderons pas de techniques complexes dans les tutoriels.

Cette introduction peut sembler courte mais je préfère y aller pas à pas : je vous donnerai une introduction spécifique dans chaque partie.

I-C. Analogies

Une page Web est un document. Elle est enregistrée sur le disque du serveur, et affichée par le navigateur Web. Le navigateur Web affiche le contenu du fichier enregistré sur le serveur après l'avoir interprété, il offre donc une interprétation du fichier. J'aimerais mettre ici en avant une terminologie que j'affectionne : le fichier est sur le disque dur, tandis que le document est affiché par le navigateur. Les termes "fichier" et "document" font référence au même élément, mais ils ne désignent pas la même vision de cet élément. Voyons deux exemples qui nous sont familiers : un tableur et un traitement de texte.

I-C-1. Tableur (pour feuilles de calcul)

Peut-être connaissez-vous le format CSV très souvent utilisé avec les tableurs comme Excel ? Il s'agit de fichiers de texte contenant des données respectant un format particulier : elles sont séparées par des points virgules ou par des tabulations. Un outil comme Microsoft Office Excel ou bien OpenOffice.org Calc vous permettent d'ouvrir un fichier CSV en découpant les lignes en cases.

Dans ce fichier CSV, les règles sont :
  • Les colonnes sont séparées par des point virgules ;
  • Les lignes sont délimitées par des sauts de ligne.

Aperçu dans Notepad :

Image non disponible

Aperçu dans MS Office Excel :

Image non disponible

Aperçu dans OpenOffice Calc :

Image non disponible

Nous pouvons remarquer un détail intéressant : Notepad, qui n'est pas prévu pour comprendre la syntaxe (le format) des documents CSV, nous affiche le contenu brut du fichier. En revanche, Excel et Calc connaissent la syntaxe CSV et permettent de voir le document en tant que tel plutôt que le code source du fichier.

I-C-2. Traitement de texte

Prenons maintenant un fichier .rtf (Rich Text File), un format de document texte formaté compatible avec tous les processeurs de texte.

Le format RTF étant bien plus complexe que le format CSV, je ne vais pas le détailler ici.

Aperçu dans Notepad :

Image non disponible

Aperçu dans MS Office Word :

Image non disponible

Aperçu dans OpenOffice Writer :

Image non disponible

La conclusion est ici encore plus évidente que pour le format CSV : Notepad affiche le contenu du fichier, tandis que Word et Writer affichent le document. De plus, RTF étant un format standard, la mise en forme est la même dans les deux outils de traitement de texte. Ici, le titre est centré dans la page, coloré en bleu et d'une taille plus grosse que le texte ; le texte normal est en noir, aligné à gauche.

Retenez cette notion importante : le respect des standards permet d'afficher le même document de la même manière, quel que soit l'outil utilisé pour le consulter. Je terminerai donc chaque partie de ce tutoriel par un lien vers l'organisme de référence ayant défini le format de fichier de la technologie.

I-C-3. Conclusion

De très nombreux documents sont enregistrés en tant que fichiers et selon un format bien défini. Les fichiers ne sont pas toujours lisibles dans leur format brut, c'est pourquoi nous utilisons des outils comme Microsoft Office ou OpenOffice.org pour nous faciliter la tâche.

Le développement Web est fondamentalement le même principe : proposer à l'internaute des documents qui sont en fait des fichiers au format HTML. Le navigateur Web (Internet Explorer, Firefox, Opera...) est l'outil qui sert à l'internaute pour visualiser ces documents, car le code source des documents n'est pas prévu pour être lu par un humain. Le code source des documents est prévu simplement pour définir ce que contient le document et comment ce contenu doit être affiché dans le navigateur. Nous verrons que, tout comme pour les formats CSV et RTF il existe des standards qu'il faut respecter pour que tous les navigateurs affichent vos documents de la même manière.

Trois notions fondamentales :
  • Le format décrit la syntaxe du code source (= le fichier) ;
  • Le document est le fichier affiché (= traduit) et lisible par l'utilisateur ;
  • L'outil permet d'interpréter le fichier en fonction de son format afin de l'afficher à l'utilisateur.

précédentsommairesuivant

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Copyright © 2007 Guillaume Rossolini. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.